• Facebook
  • YouTube
  • Instagram
marie-pier-la-voisine-gestion-reseau-soc
L'amie, la voisine, la fille d'à côté

enchantée! moi, c'est marie-pier lemaire

J’ai enfin décidé de me lancer en affaires à temps plein. Vous avez déjà entendu l’expression « On peut sortir la fille de la campagne, mais pas la campagne de la fille? » Eh bien, c’est exactement moi ça!

 

En 2018, je retournais enfin à mes racines rurales en emménageant dans un petit village de la Mauricie qui s’appelle Saint-Prosper-de-Champlain. La campagne m’inspire tellement qu’elle a donné naissance à un projet d’entreprise…

La Voisine s’est développée en direct de ma maison centenaire, durant la pandémie.

 

Comme plusieurs, l’année 2020 a engagé chez moi une grande remise en question. Quelles sont mes priorités? Comment je veux prendre soin de moi et de mes proches? Qu’est-ce qui me fait vraiment vibrer? C'est donc la tête remplie de 𝑔𝑢𝑡𝑠 et le 💛 de confiance que j’ai pris une sortie différente, celle de l’entrepreneuriat.

DSC03684.jpg

Avant, de 2010 à 2020, j’étais agente de développement culturel et des communications à la MRC des Chenaux. En fait, au début j’occupais seulement le poste d’agente de développement culturel. Mon aisance naturelle pour m’exprimer en public, ma belle plume rédactionnelle et mon plaisir indéniable pour les réseaux sociaux ont vite été remarqués, m’octroyant ainsi le 2e titre.

 

Durant ces dix années, j’ai réussi à « mettre sur la map » plusieurs projets culturels grâce à ma maîtrise de Facebook et à ma connexion avec les gens qui bâtissaient les communautés que je gérais. La MRC des Chenaux m’a permis de développer une véritable passion insoupçonnée : le marketing des réseaux sociaux. 

ma véritable passion: le marketing des réseaux sociaux

Mon dynamisme sur les réseaux sociaux m’a même apporté un nouveau job, celui d’enseignante du cours de stratégie Web au Carrefour Formation Mauricie. Se sont vite rajoutés à la liste tous les cours de marketing du programme Lancement d’une entreprise. Sans le savoir, tout autant que mes étudiants, j’étais en train de mettre en place les assises de ma future entreprise. 

 

En plein cœur de la pandémie, alors que j’étais en télétravail, tout s’est éclairé d’un coup : je voulais faire de ma maison mon véritable lieu de travail! Je voulais conserver l’effet apaisant qu’elle me procurait et vivre au rythme des cloches de l’église encore longtemps. Je souhaitais pouvoir récolter les légumes du jardin et nourrir les poulettes sur l’heure du dîner, tous les étés à venir. Bref, je voulais « vivre la campagne » à temps plein! Curieusement, j’aspirais autant à ralentir que de me challenger. Ma vision de la vie s’était transformée.

mon dynamisme sur les réseaux sociaux m'a apporté un nouvel emploi

Capture d’écran, le 2021-01-07 à 19.33

Pendant six mois avant mon départ à la MRC des Chenaux, je m’installais tous les soirs devant mon ordi et je travaillais sur mon projet d’entreprise. Au fil des mois, ma « To do list » diminuait et mon projet se concrétisait. Une personne a joué un rôle clef dans toute cette histoire : Marie-Eve Drolet ou la Drolette.

 

En plus de m’avoir confirmé, sans le savoir, que j’étais à ma place dans le métier, elle m’a challengé à plusieurs étapes charnières de mon entreprise. C’est en grande partie grâce à elle si La Voisine est née!

la voisine : la fille d'à côté à qui tu demandes de l'aide en cas de pépin

Maintenant, tout ça, c’est du concret! Je travaille pour La Voisine, cette fille d’à côté à qui tu demandes de l’aide en cas de pépin. Cette maison jaune où tu vas cogner quand tu as besoin d’assistance. 😉  

« Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie. » – Confucius. Voilà maintenant comment je me sens chaque matin : un sourire aux lèvres, une motivation explosive et l’envie de faire briller les autres sur le Web.

On parle de moi dans les médias ->

Hebdo-mekinac.jpg